Grain de joie : Cultiver la sincérité

Qui d’entre vous se souvient encore de cette publicité pour une mousse au chocolat où le petit garçon disait à son poisson rouge : « Tu pousses le bouchon un peu trop loin, Maurice » ? Eh bien, j’avoue qu’il m’arrive d’être le « Maurice » et d’essayer, tant que je peux, de conserver la bienveillance du poisson rouge. Mais parfois,…

Grain de joie : Se promener

Depuis que je revis, j’éprouve beaucoup de plaisir à me promener, seule ou accompagnée. J’ai la chance d’habiter une ville qui non seulement se situe à la campagne, mais est universitaire donc ouverte à la diversité. C’est la plus jeune ville de Belgique. Inaugurée en 1972, elle concrétise le rêve de ses concepteurs de créer…

Grain de joie : Choisir d’en rire.

Dans un mois auront lieu les élections communales en Belgique suivies, dans moins d’un an, par les élections législatives nationales. C’est dire si l’enjeu est sérieux dans notre petite démocratie indirecte mise à mal par la montée des extrémismes en tout genre. Même les personnes qui choisiraient de vivre recluses sont dans l’impossibilité d’ignorer ce…

Grain de joie : Prendre soin de soi

Aujourd’hui, c’est la Sainte Sabine. Je sais : tout le monde s’en f… Sauf les pays très catholiques et notamment la Hongrie. Je comprends parfaitement que ce pays n’a pas bonne presse actuellement mais il se fait que je suis issue du mariage entre un père réfugié ONU originaire de Hongrie et une mère française. Et,…

Grain de joie : Lâcher prise

J’ai vécu une journée à marquer d’une pierre blanche, riche en joies et en émotions. Je vous en dis trois : Je suis passée à la radio. Ce n’était pas prémédité, mais le thème du jour (l’optimisme) m’a accroché et, prise d’une audace soudaine, j’ai décroché mon téléphone pour témoigner. Et…, je suis passée à l’antenne…

Grain de joie : Apaiser la douleur

Aujourd’hui, il pleut et j’ai froid, puis chaud. Le temps idéal pour réveiller mes douleurs chroniques. La légende que j’avais initialement donnée à ce blog étant « cultiver la joie pour faire un doigt d’honneur à la douleur », je choisis donc aujourd’hui de vous parler de cette dernière. Ou plus exactement de mon expérience de la…

Grain de joie : Festoyer…

Ce matin, dans la salle d’attente du chirurgien, mon regard est attiré par un calendrier mural. – Tiens, dis-je tout haut, aujourd’hui c’est la journée internationale des personnes handicapées. Et mon mari de rėtorquer sans relever la tête de son journal : -Tu veux peut-être que je te souhaite bonne fête ?