Grains de joie : Rire encore

Corset orthopédique

Après un mois d’atermoiements, dont une quinzaine de jours passés au lit, je me suis enfin décidée hier à aller chez le médecin.

Lui : « Il faut augmenter la dose d’antidouleurs pour le moment ».
Moi : « Pas question ».

S’ensuit, de ma part, un discours que j’estime très convaincant sur les effets secondaires des antidouleurs, ma peur de devenir accro, ma volonté de rester lucide, etc.

Suivi, de sa part, d’un contre-discours, que je vous épargne, suivi de :

– Mais enfin, je vois bien que vous avez mal ! Vous n’arrêtez pas de vous tortiller dans votre fauteuil roulant ».
– Oui, mais peut-être que j’étais un ver de terre dans un vie antérieure ? »

– Ah, bravo ! Vous avez bien évolué

Oh, docteur, ce n’est pas gentil pour les lombrics ! 🙂

Un commentaire

  1. Ghislaine dit :

    Je suis franchement épatée.
    Bises.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.