Grain de joie : Bien s’outiller

Hier après-midi, j’ai bien cru que « j’étais arrivée au bout de my life » comme le clamait emphatiquement, il y a quelques semaines, un jeune à ses potes en terrasse, ce qui m’avait bien fait rire. Hier, je riais moins : J’avais passé une nuit entièrement blanche à me tortiller de douleur et à cinq heures de l’après-midi, je me sentais nauséeuse, au bord du malaise, tant j’étais fatiguée et énervée.

Premier jour d’octobre. Pour moi, l’hiver était déjà là : J’avais froid, j’avais mal, j’étais vidée. Et dire que j’allais devoir attendre six mois avant d’éclore à nouveau comme un bourgeon de printemps ! Heureusement, une bonne nuit de sommeil, un bon «outillage» et je vais mieux aujourd’hui.

Cette fois, je suis non seulement désireuse de combattre cette période peu faste pour moi mais je me sens mieux armée que jamais pour le faire.

Car pour cultiver la joie au quotidien, ce n’est pas tout de le vouloir, il faut bien s’outiller. Alors, en vrac, je vous livre mes quelques trucs et ficelles qui me permettent de tenir la tête hors de l’eau :

  • Contre la douleur : J’ai testé l’autohypnose avec un psychiatre : Cela fonctionne chez moi pour autant que la douleur ne soit pas trop intense. Je fais quotidiennement aussi de la méditation : J’ai suivi durant tout un trimestre, il y a plusieurs années, des cours de méditation en pleine conscience donnés par un psychologue clinicien. Ensuite, j’ai participé à des séances de méditation zen données par un moine qui n’était absolument pas bouddhiste mais catholique et cela fonctionne aussi. Un peu de yoga, un peu de méthode Feldenkrais ®, un peu d’automassage, un peu de tout, en fait. Au fil des années, j’ai découvert, sans trop de frais, des méthodes douces qui me conviennent et je l’avoue : Suivant mon état, j’en fait usage à ma sauce, l’important étant de « passer le plus dur ».
  • Contre la fatigue et le stress : J’ai essayé il y a vingt-cinq ans la sophrologie pour me détendre parce que c’était à la mode et partiellement remboursé, puis des cours de relaxation divers et variés. Ensuite, l’aromathérapie m’a épaulée. Je dépose, au gré de mes humeurs, quelques gouttes d’huiles essentielles, dans de petits bols d’eau que je dépose un peu partout chez moi. Aujourd’hui, sur les conseils de mon médecin traitant, j’essaie la luminothérapie et cela me fait du bien, même si mon mari rit à l’idée de petit-déjeuner avec un insecte.
  • Contre le froid qui paraît s’enrouler insidieusement autour de mes petits os et parfois même les pénétrer : J’ai découvert, durant un séjour en clinique, des compresses de boue à réchauffer doucement au micro-ondes. Elles ne me quittent plus et dès que je reviens de l’extérieur, je les applique avec délice sur ma nuque, mes lombaires, mes pieds. On ne s’en rend pas compte, mais c’est souvent par les pieds que les personnes en fauteuil roulant attrapent froid parce qu’elles les bougent peu, évidemment.
  • Pour mon projet d’écriture : des bics, du papier, des crayons et un petit carnet noir qui ne me quitte plus, ainsi qu’un atelier d’écriture à domicile, une fois par semaine (oui, je me suis gâtée).
  • Pour mon bien-être : Des passions. Je vous en parlerai bientôt.
  • Pour la joie : Des amis, des rires et, s’ils ne sont pas disponibles, des livres, des chats à caresser et qui me câlinent en retour (importants, mes chats, je vous en parlerai aussi un jour), des films ou séries télé à regarder et, en dernier recours, lorsque tout semble aller mal et que je n’arrive plus à me concentrer sur quelque chose, des mandalas à colorier.

Voilà. J’espère que ma petite chronique vous aura donné de l’inspiration, voire des tuyaux, pour passer un hiver aussi doux et paisible que possible. C’est tout le mal que je vous souhaite.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Aurelie Donval dit :

    Bonsoir Sab’ j’aurais bien aimé aussi ressemblée à un insecte surtout si c’est efficace … peux tu me donner les références de l’outil qui fait rire ton mari 😉 Merci

    J'aime

    1. Bonsoir Aurélie, figures-toi que j’ai dû renvoyer l’appareil en question… Il était défectueux au niveau du câblage. Donc, je ne sais pas encore si c’est efficace ou non. Si tu veux les coordonnées exactes, tu peux m’écrire sur contact@grainsdesab.net et je te répondrai avec plaisir.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.