Grain de joie : Prendre soin de soi

Aujourd’hui, c’est la Sainte Sabine. Je sais : tout le monde s’en f… Sauf les pays très catholiques et notamment la Hongrie. Je comprends parfaitement que ce pays n’a pas bonne presse actuellement mais il se fait que je suis issue du mariage entre un père réfugié ONU originaire de Hongrie et une mère française. Et, dans ma famille, il est de tradition de fêter les prénoms comme les anniversaires.

Bref, l’occasion faisant le larron, j’en ai profité pour me faire un cadeau et je me suis offert… Une manucure. Je sais ce que me diront les grincheux : Ce n’est pas nécessaire, c’est de l’argent « jeté par les fenêtres », c’est de la coquetterie. Bien. J’assume. C’est ma fête. Alors, j’ai festoyé en m’offrant une heure juste pour moi, à me vider la tête et me faire dorloter.

Je connais beaucoup de personnes qui n’éprouvent pas ce besoin, peu vital, je vous l’accorde, d’assortir leurs vêtements ou de se mettre du rouge à lèvres. Et c’est tant mieux. Mais moi, quand je me sens bien, j’ai envie de repartir à la conquête de mon physique.

Alors, aujourd’hui, je me suis donc fait faire une manucure. Et c’était « trop » bien.

 

Un commentaire

  1. christineh53 dit :

    J’adore quand tu dis prendre soin d’accorder tes vêtements et de te maquiller… J’y vois cette manière privilégiée de refléter ton état intérieur, et d’honorer ceux que tu rencontres. Rien à voir avec un artifice extérieur…mais une attention particulière à l’harmonie et la beauté.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.