Grain de joie : Contempler

Parmi mes nombreuses passions, il y a l’astronomie, le monde féérique et les félins. Aucun rapport entre elles, a priori. Sauf que… Il y a dix ans, quand j’ai commencé mon petit élevage de chats persans chinchilla, silver et golden, j’ai donné à ma chatterie ce nom pompeux : « Les Neiges de Perséides » et même essayé de baptiser chaque chaton né sous mon toit d’un nom d’étoile.

Depuis, j’ai arrêté ma chatterie, pour raisons de santé mais aussi d’éthique personnelle.

Enfin bref, vous l’aurez compris : Les Perséides sont les nombreuses étoiles filantes, observées en hémisphère nord entre le 10 et le 15 août de chaque année. Il semble qu’elles soient apparues il y a fort longtemps, car des rapports en font état en 36 en Chine et en 511 en Europe.

« Ces étoiles filantes forment des trainées bien visibles dans le ciel d’été, résultat de l’entrée dans l’atmosphère de débris aussi gros qu’un grain de sable laissés par le passage de la comète périodique 109P/Swift-Tuttle (du nom de ses découvreurs MM. Swift et Tuttle). Ces grains de poussières pénètrent à 210 000 km/h soit 59 km/s dans l’atmosphère et se désintègrent, créant ainsi la vision de trainées lumineuses » de toute beauté. Je les regarde chaque année et je ne m’en lasse pas. Pour info, « le radiant de l’essaim météoritique est situé dans la constellation de Persée, tout près de la constellation de Cassiopée (qui forme un W caractéristique) » (source : Wikipédia). « Les Larmes de saint Laurent » est le nom donné traditionnellement (et poétiquement) à ce phénomène, la fête de saint Laurent de Rome étant célébrée le 10 août. »

Cette nuit, on nous promet un ciel plutôt dégagé. Alors ne boudez pas votre plaisir et pensez à moi en regardant le ciel en direction du nord-est. Bon spectacle !