Grains de joie : A cultiver (1)

Vendredi 13… Un jour comme les autres. Sauf qu’aujourd’hui j’ai décidé de créer mon propre blog. Il y sera question de joie. Enfin j’espère. J’ai envie d’y relater mes petites joies du quotidien. Pour les transmettre à mes petits-enfants, filleuls, neveux si un jour ils ont envie de mieux me connaître. Pour faire fi de la morosité ambiante que je sens chez certains en cette humidité automnale. « Mais pas que », comme diraient certains. Si vous aussi, vous avez envie de me raconter votre petite ou grande joie du moment, n’hésitez pas. Je vous donnerai ( dès que j’aurai trouvé dans ce p*%#&ù… de wordpress qui me résiste) un  lien pour me contacter.

N.B. : Lorsque j’ai publié cet article, il ne s’était encore rien passé à Paris. J’ai failli le retirer. Je ne le ferai pas tout simplement parce que je n’admets pas de me faire dicter ma conduite a posteriori par des terroristes fous. Cela n’enlève rien à la compassion que je ressens pour les victimes de ce triste vendredi, ni à la solidarité que je souhaite témoigner envers mes frères humains.

2 commentaires

  1. Alain dit :

    La Joie au quotidien. Ça m’intéresse. Moi, la dernière fois, c’est la vision de nuages avec un soleil de saison sur le chemin de retour du boulot. Je trouvais la vie belle. Peut être parce qu’un moment j’ai cessé de vouloir et que j’ai juste contemplé.

    Au plaisir de te lire.

    J'aime

    1. Sabine dit :

      Cher Alain, mon cher petit mari,
      Merci d’avoir été le premier à m’écrire un commentaire… 😀
      Oui, je te rejoins… Contempler et aimer, c’est cela la semence de joie.
      Je te souhaite d’être semeur de joies.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.